Interviewée par ElisaBoelle

La jolie et vibrante Elisa Boelle a eu la gentillesse de me faire une place sur son blog “Elisa Boelle, beauté, santé et cuisine bio” pour me poser quelques questions sur mon parcours sur l’alimentation vivante.

Merci de ton intérêt Elisa, tu as toute ma gratitude!

J’ai voulu vous faire partager ses questions et mon témoignage:

 

Prénom : Marion

Age : 28 ans

Passion/ Profession : Maman !

Site/Blog : http://regime-abondance.com/

Comment en es tu arrivée à l’alimentation crue ? Je suis passionnée de diététique depuis que je suis adolescente. Je vivais au Tchad, et je voyais régulièrement des gens mourir pour des affection ridicules (calcules rénaux…), pour lesquelles en France on était soigné facilement. L’Afrique est très dépendante de l’occident en matière de soins. J’ai commencé à me dire qu’il fallait trouver des remèdes naturels efficaces et trouvables localement. De là à penser à la nourriture, il n’y avait qu’un pas! Les pays africains ont vu leur alimentation (et donc leur santé) se détériorer avec l’influence de l’occident: consommation forte de sucres raffinés, de riz blanc, introduction du biberon de lait en poudre pour les bébés! etc… C’est ainsi que je me suis plongée dans cette passion, avec l’espoir un jour de pouvoir la ramener au Tchad, pays de mon compagnon !

Quelles sont les améliorations physiques et énergétiques que tu as vécu ? Physiquement, j’avais de l’eczéma depuis plusieurs années sur la main gauche. Il est parti après un mois seulement de jus verts! J’ai aussi gagné de la forme: avant il était très fréquent que je me lève fatiguée le matin et que ça ruine ma journée. C’est oublié!! J’ai également perdu un peu de poids en trop et résolu des inconforts digestifs qui étaient très fréquent avec l’alimentation traditionnelle. Et énergétiquement?… C’est une trop longue histoire^^

Qu’elle est ta journée alimentaire type ? Je mange beaucoup car j’allaite mes deux enfants. Je bois 1,5L de jus vert le matin, une salade avec avocat ou oléagineux le midi, 1L de smoothie de fruits au goûter, et le soir un plat cru salé et/ou un plat de légumes et légumes racines vapeurs.

Quels conseils souhaites tu donner à ceux qui rejettent et qui ont peur de ce chemin vers une alimentation vivante ? Regardez les vidéos de Thierry (www.vivrecru.org) pour augmenter votre connaissance et vous rassurer; mettez vous aux jus… Commencez vos repas avec des fruits et allez-y tranquillement, ne vous faites pas violence! Pour changer ses habitudes, il faut changer ce qu’on idéalise: je dirais qu’il faut passer du temps sur les sites américains où le mouvement est déjà populaire, et se régaler les yeux et l’esprit de toutes ces photos de fruits frais, de smoothies, de plats crus plein de punch, de gens vibrants…

Quelle est ta recette préférée ? En ce moment: 2 kakis, 2 tasses d’eau, 10 dattes moelleuses, une pincée de cardamome !

Pratiques tu une activité physique ? J’ai un trampoline, c’est excellent ça fait bien bouger la lymphe et ça défoule ! Mais surtout, comme je suis mère au foyer mes journées sont assez physiques

Connais tu des difficultés sociales et familiales par tes choix alimentaire ? Pour le crudivorisme, aucunes. Je pense que le secret c’est d’être souple (d’accepter de manger le cuit qu’on nous propose, puisque c’est occasionnel de toute façon), tout en amenant aux gens des recettes en leur expliquant avec enthousiasme ce qu’on a apprit. Le tout est de les amuser ! Ils changent toujours petit à petit.

Ton budget nourriture a t’il changé ? Oh oui il a presque doublé, il faudrait que j’aille voir les producteur moi-même mais je manque de temps libre pour ça! A côté je commence à m’intéresser au freeganisme, qui permet de récupérer le gaspillage alimentaire issu des grandes surfaces, et là tout est gratuit… Mais mon idéal à terme est de tout produire de mon jardin!

Comment c’est passé ta transition ?J’ai plongé dans le cru début 2010 en suivant un programme d’un mois de Frédérique Patenaude, puis j’ai diminué le cru afin d’aller vers une transition plus longue et plus douce. D’ailleurs je m’estime toujours en transition puisque je ne mange pas 100% cru tout le temps! Quand je suis chez mes parents par exemple, je mange moins de cru et plus de cuit, je m’adapte (tout en restant vegan), ça les aide beaucoup à s’ouvrir et à s’y intéresser.

As tu connu une detox difficile ?

Suite à mes 15 premiers jours de cru total en 2010, j’ai eu une détox assez impressionnante: je me suis réveillée le corps couvert d’eczéma, j’en avais des pieds au cuir chevelu, ça a duré une bonne semaine… Et ça grattait!! C’était terrible mais j’étais contente car j’évacuais clairement des déchets accumulés dans mes tissus. Mes articulations m’élançaient, aussi.

Quel était ton approche alimentaire avant de passer au cru ?

J’étais devenue végétarienne très progressivement suite à ma passion pour la santé, puis vegan avec mon compagnon en 2009 par implication écologique et éthique animale.

Quelles sont tes sources d’inspirations dans le domaine de l’alimentation crue ? Thierry Casasnovas en numéro 1, puis Douglas Graham, David Wolfe, Victoria Boutenko, Mimi Kirk… Qui sont des auteurs américains.

Pourrais tu revenir en arrière ? Non, j’ai un tel plaisir à manger ainsi que je ne pourrais simplement pas revenir en arrière ! Merci de m’avoir lue !

Merci beaucoup à Marion d’avoir partagé son chemin de crudivore !

Coaching d’un héros 14 – Manger cru pour optimiser son corps et son esprit

Salut à tous! Ce mercredi à la radio j’ai abordé un autre de mes thèmes préférés… Le RAW FOODISME, ou alimentation vivante, selon les principes du Dr Douglas Graham (80/10/10 diet). Façon de s’alimenter très à la mode outre-atlantique, au plus proche de nos besoins physiologiques, avec un impact formidable sur notre corps et notre esprit…!

J’ai dévoré et je te recommande:

The 80/10/10 Diet – Douglas Graham
The Sunfood Diet Success System – David Wolfe
Eating For Beauty – David Wolfe
Green for Life – Victoria Boutenko
L’énergie du cru : Mettez 75 % de cru dans votre assiette et de la vie dans votre corps ! – Leslie Kenton
L’alimentation ou la troisième médecine – Seignalet
Le Rapport Campbell : La plus vaste étude internationale à ce jour sur la nutrition
Lait, mensonges et propagande – Thierry Souccar

Et si tu veux écouter l’émission intégrale d’enquêtes-spirituelles, viens par ici!

 

1°) L’alimentation du winner

Salut petit héros en herbe!

Je vais te parler de nourriture, car ce que tu mets dans ton ventre est super important pour optimiser tes performances et changer le monde.

Entre les conseils des magasines et la multitude de livres de régimes miracles existants, je suis sûre que t’es un peu perdu(e).
Que dis-je, tu NE SAIS PLUS du tout ce que tu peux manger ni pourquoi! Ça rend rend un peu fou, tout ces conseils contradictoires!


–> COMMENT/QUE DOIT-ON MANGER, À LA FIN???

Voyons voir!…

Que se passerait-il si tu te retrouvais subitement seul et isolé sur une île déserte tropicale comme dans la série LOST? De quoi pourrais-tu te nourrir si tu avais à puiser directement dans la nature, comme un primate en milieu naturel, plutôt qu’à Carrefour?

Pour le savoir, revenons à la base: à la connaissance anatomique de notre corps.

Déblayons le terrain en 9 points…

  1. T’as pas de gésier pour broyer et digérer les grains de céréales comme les pigeons. Tu peux les manger germés ou cuits si ça t’amuse, mais déjà, va-t’en trouver du blé en quantité sur une île déserte… En plus si tu le plantes, pendant que ton blé pousse tu as le temps de mourir de faim.
  2. T’as pas de griffes et de crocs pour chasser de la viande, la dépecer et la manger. C’est dommage, mais c’est vrai… T’es juste un petit primate inoffensif. Et pour ce qui est du charognage, il vaut mieux que tu arrives à faire du feu si tu veux pas t’empoisonner avec des morceaux pourris.
  3. Bon OK: tu es (très) malin et tu pourrais fabriquer des pièges à animaux. Mais je doute que tu attrapes grand chose. Tu survivras pas là dessus en tout cas. En plus c’est prise de tête et compliqué (non pas que tu aies autre chose de mieux à faire, remarque! Mais y’a plus simple!)
  4. Par déduction, tu n’es pas carnivore. Ça se confirme au niveau digestif: tes intestins sont long alors que ceux des carnivores sont courts pour digérer la viande rapidement (sinon elle se putréfie dans les intestins). Tes reins galèrent à éliminer l’ammoniac contenue dans la viande, alors que ceux du carnivore le font les doigts dans le nez. Et tout un tas d’autres détails. (Clique ici pour en savoir plus et être convaincu)
  5. L’herbe non plus c’est pas ton truc. Tu n’as pas l’estomac à plusieurs poches des ruminants, qui assimile la cellulose.
  6. Les feuilles tendres, comme la salade, roquette, épinards, céleri… Tu les attrapes et les digère facilement. Mais à part les minéraux d’excellente qualités et quelques protéines adéquates, ça t’apporte pas beaucoup d’énergie.
  7. Les légumes (tomates, poivrons, concombre, courgettes…) pareil!
  8. Tu peux trouver des racines. Mais ce n’est pas un choix spontané puisqu’elles ne sont pas visibles (sous terre). Il y a plus simple:
  9. T’es souple et agile, t’as un pouce préhenseur pour attraper, manipuler, t’accrocher… T’es attiré naturellement par le sucré (me dit pas le contraire, petit gourmand ;-). Tu as un sens de la spatialisation pour te repérer parmi les arbres et une vue en couleur. Tu sembles parfait pour manger… Des fruits!!

En bref tu pourras te nourrir de fruits, et de feuilles vertes!! Et saches que ça conviendrait parfaitement aux besoins de ton corps! C’est ce que font nos cousins les singes en fait, ces primates semblables à nous et pas encore sortis de leur milieu naturel…!

Certes il faudra en manger de grosses quantité, ce sera pas la petite mandarine du goûter que t’avais l’habitude de prendre…

 

Les fruits t’apporteront:

  • Tout les sucres lents dont tu as besoin pour l’énergie!*
  • Des protéines en faible quantité (env 10% de l’apport total), comme recommandé pour la santé*
  • Des lipides en faibles quantité (env 10%) comme recommandé pour la santé*
  • Des Omega 3 et 6 en ratio idéal car ils en contiennent!*
  • Ils seront crus, donc bourrés d’enzymes, de vitamines, minéraux, oligo-éléments “vivants” et hautement assimilables non détruits par la cuisson et le raffinage*
  • Ils auront aussi de la vitamine B12 puisqu’ils seront bio (pleins de bactéries, larves, œufs d’insectes!) et pas trop intensément nettoyés, et que tu ne manges pas de substances empêchant l’assimilation de cette vitamine (épices, alcool, oignon…)

A cela, les feuilles (salades, céleri, choux…) apporteront un complément de minéraux (fer…) et de protéines.
Pour le mélange feuilles et fruits, pas de souci de combinaisons alimentaire, c’est à dire une digestion facile.

Tu pourras aussi prendre quelques oléagineux (amandes, noix). Ta boisson sera de l’eau de source, en plus de toute l’eau contenue dans les fruits/légumes/feuilles que tu manges.

A manger ainsi ton corps carburera à plein régime! En plus tu y gagneras une réduction des coup de blues, une faible odeur de selles, une peau sans bouton, une santé de fer et une énergie décuplée. Et tant d’autres choses!

Bon! Tu as dû remarquer au passage à quel point notre mode de vie occidental est éloigné de cette façon de s’alimenter. Ce qui explique en grande partie tout nos problèmes de santé physique et psychologiques.

Bien sûr c’est pas facile… C’est une alimentation qui sort de l’ordinaire on va dire, même si ordinaire ne veut pas dire le mieux pour toi.

Je connais des personnes qui vivent ainsi, comme Sabrina du blog La Vitalité Verte, Thierry du blog Vivre Cru et bien d’autres..

T’es pas obligé de manger comme eux! Qui pourrait te l’obliger??
Tu peux essayer sur quelques jours pour voir ce que ça fait. Le faire en cure une fois par an, ou un jour chaque semaine. Tu fais absolument ce que tu veux. L’essentiel c’est que tu sois heureux (et bien sûr c’est mon but en te donnant le conseil d’essayer)!

Ce qui est important, c’est de SAVOIR que c’est l’alimentation optimale. Ça permet de guider nos choix alimentaires.
Voici ma frise personnelle de la diététique, de l’alimentation la moins à la plus adéquate:

 

Qui ne tente rien n’a rien… Pourquoi ne pas tenter quelque temps ce type d’alimentation et en constater les bénéfices par toi-même?

Voici une journée type que j’ai testé et approuvé:

MATIN:
green smoothie

MIDI:
salade composée
fruits

GOUTER:
green smoothie

SOIR:
Salade composée
noix

(pour en savoir plus, va visiter la rubrique “green smoothie” dans la colonne de droite!)

*Sources:
L’Alimentation saine : Principes fondamentaux du végétalisme permettant de recouvrer l’immunité organique naturelle, source de vraie santé (H.C. Geffroy)

Le Rapport Campbell : La plus vaste étude internationale à ce jour sur la nutrition (T. C. Campbell)

The 80/10/10 Diet (Douglas Graham)

Les combinaisons alimentaires et votre santé (H. Shelton)

The Sunfood Diet Success System (David Wolfe)

Green for Life (Victoria Boutenko)

L’Alimentation, ou la troisième médecine (Jean Seignalet)

Conscious Eating (Gabriel Cousens)

Vivre Cru (le blog de Thierry)