Coaching d’un héros 23 – Revenir à une beauté simple et écolo

Écologie toujours, à travers les produits d’entretien et produits de beauté… Réflexion sur ce que la mode fait de nous et sur la reprise de notre pouvoir personnel pour changer le monde!

Je te recommande ces livres que j’ai lus et appréciés:

La vérité sur les cosmétiques – Rita Stiens
La vérité sur les cosmétiques naturels – Rita Stiens

Et si tu veux écouter l’émission intégrale d’enquêtes-spirituelles, viens par ici!

Pour ceux qui ne peuvent/veulent pas voir la vidéo, voici mon texte retranscrit:

Bonsoir, bienvenus dans Coaching d’un héros numéro 23, la rubrique qui révèle ton héros intérieur pour que tu puisses changer le monde!

Ce soir on continue avec nos émissions sur l’écologie.

Sur enquêtes spirituelles, on parles beaucoup de travail sur soi, d’évolution personnelle, d’amour inconditionnel. Notre façon d’envisager la spiritualité n’a de sens qu’à travers nos actes quotidiens. On parle beaucoup d’amour de son prochain, de son semblable, mais il est nécessaire d’inclure aussi le reste de la planète dans notre spiritualité. Protéger notre terre, c’est étendre sa compréhension, sa compassion et son amour à chaque chose matérielle qui nous entoure.

    Car tout est relié.

Les produits que l’on utilise pour l’entretient de notre corps ou de notre maison sont puisés dans les matières premières de la terre, ils sont transformés, dénaturés, concentrés, si bien qu’ils leur faudra bien du temps pour retrouver leur état initial. En attendant, leur existence trop concentrée peut être néfaste pour le reste de l’écosystème duquel ils ont été prélevé et peut venir le dégrader.

Par exemple, les lessives que nous utilisons le plus, celles qu’on nous pousse le plus à acheter, sont issues de la transformation du pétrole, elles sont crées pour éliminer la saleté. Lorsque nos eaux sont rejetées dans nos rivières, elles ne sont jamais aussi pure qu’à leur origine et elles viennent modifier l’écosystème des rivières, empoisonnant des espèces animales comme végétales et dirigeant le monde entier vers la désertifiction. Pourquoi ne pas choisir des lessives biodégradables, à l’impact moindre?

Les produits de beauté qu’on nous vend à des prix totalement arbitraires, à grand renforts de marques et de mode, sont également des produits chimiques, dont les composés ne sont ni inoffensifs pour l’environnement, ni pour notre propre santé. Effectivement notre peau est un émonctoire, elle permet au corps d’éliminer une partie de ses déchets internes, et elle absorbe également ce qu’on met dessus. On a tout intérêt à mettre sur elle des produits les plus simples, naturels et écologiques possibles. On ne devrait mettre sur sa peau que des produits que l’on serait capable de manger, car de toute façon on les “mange” par la peau.

Nos habits également sont issus de l’agriculture intensive, les teintures qui les colorent sont très chimiques…

Les emballages de tout ces produits sont aussi à prendre en compte dans leur coût écologique de fabrication puis d’élimination.

Je pense que ré-envisager ses produits et accessoire de beauté ça demande quelque part de titiller son égo. Pourquoi utilise-t-on tel ou tel produit? Pour modifier son apparence de façon à se trouver plus “beau”, à se sentir apprécié, aimé par les autres. On nous donne l’illusion que l’amour n’est ni gratuit ni inconditionnel, qu’il doit se mériter.

Pour mériter d’être aimé on doit se rendre conforme à ce que la société de consommation attend de nous. Elle nous piège en flattant notre égo, elle nous manipule en rendant indispensables socialement les maquillages, crèmes pour la peau, gels pour cheveux, habits à la mode, l’épilation des jambes… En les laissant prendre une importance totalement absurde et néfaste.

    Il ne faut pas se laisser piéger par ces concepts. La société cherche à nous diviser, à nous mettre en concurrence les uns avec les autres, pour nous pousser à consommer, pour faire grimper toujours plus l’économie. Mais on ne peut pas grimper sans fin, en agissant ainsi on mène le monde à sa perte…
Il ne faut pas se laisser engloutir par ce que l’on veut faire de nous. Il faut absolument nous considérer comme des êtres unis, qui n’ont pas besoin de se conformer à une autre règle que celle de l’amour gratuit, de la tolérance de l’autre, de la compassion.

Notre beauté, c’est tout simplement un corps sain, resplendissant de santé dans ses attributs personnels, individuels et uniques. C’est un mental sain, un mental riche d’amour, riche de passions à faire partager.

Comme vous le voyez l’écologie de la planète et l’écologie intérieure sont très liées. Dans les deux cas un pas vers plus de simplicité est nécessaire. Ne faites pas “que” vous diriger vers des produits plus écologiques: utilisez moins de produits! Vivez simplement et soyez-en fiers, s’il y a bien une mode utile à créer, c’est celle-là, une mode dégagée du pouvoir d’achat, créé par chaque héros que nous sommes!

En tant que consommateurs potentiel nous avons tous une responsabilité ET un grand pouvoir d’action. Quand vous choisissez de ne pas prêter attention à la planète, vous agissez inévitablement contre elle.

On n’a pas besoin de grand chose pour vivre bien, et la terre a besoin d’encore moins de choses pour vivre mieux… Elle n’a besoin que de vous!

 

Merci pour votre écoute!

 

Commentaires Facebook:

7 réflexions au sujet de « Coaching d’un héros 23 – Revenir à une beauté simple et écolo »

  1. laurence aboneobio

    D’accord avec toi. Prendre soin de soi en ne mettant sur sa peau que des produits sains, prendre soin de la nature en utilisant des produits cosmétiques et ménagers formulés sur bases végétales uniquement. Attention au pseudo écolo vendus en grandes surfaces (je te conseille cet article pour comprendre http://www.aboneobio.com/blog/post/2011/10/24/Les-produits-menagers-ecologiques-avec-l-Ecolabel-insuffisant )
    D’accord aussi avec toi sur le fait qu’il faut apprendre à consommer moins mais mieux, c’est pour aider que j’ai créé aboneobio, avec un concept d’abonnement qui permet de raisonner à l’échelle d’une famille et sur un an : on met dans le panier les produits pour couvrir les besoins de sa famille pour l’année, (on peut utiliser un modèle famille ou duo entièrement personnalisable), ensuite on règle le panier en 4 ou 12 fois sans frais (ce qui permet de lisser la dépense sur l’année, et le bio devient accessible à tous !) avec une réduction de 3 à 10 % sur le total, et ensuite les produits seront répartis dans 4 livraisons, avec le port offert. Et entre temps on peut compléter son prochain envoi par une commande supplémentaire qui se glisse dans le carton suivant. L’avantage étant d’avoir une sélection de produits bio efficaces, testés en famille pendant plus d’un an, et un choix restreint pour aller à l’essentiel, dont des bidons de 5 litres (savon, shampoing, liquide vaisselle, lessive, produits ménagers, …)
    L’approvisionnement est en chaine courte (90 % des produits sont fabriqués en Anjou, à proximité directe d’aboneobio)
    C’était ma manière de contribuer à un changement de comportements de consommation : aider au déclic de la pratique bio :-)

    Répondre
  2. Lydie Forget

    Bonjour,
    comme je suis heureuse d’avoir découvert tes vidéos, je me sentais vraiment seule dans ma façon de penser et de vivre, trop différente. De plus tu mets des mots là ou moi je n’ai qu’un ressenti de la vie, c’est vraiment formidable, c’est comme si je voyais je comprenais mieux mon chemin.
    Merci. Merci beaucoup.
    Par contre je n’arrive pas à toutes les voir comment je peux y accéder?
    Merci pour la paix, merci pour l’amour, merci pour le partage.

    Répondre
    1. Marion

      Mille merci Lydie, je suis heureuse si je peux t’apporter cela! Si tu n’arrives pas a voir certaines vidéos, essaye de les regarder directement sur ma chaîne YouTube, ça marchera je pense. Tu me diras! À bientôt!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *